Vous êtes ici : Accueil > Le Cybermanuel > Première > Séquences pédagogiques > Science économique > La production dans l’entreprise > Factory - La loi des rendements marginaux décroissants
Par : Cassagne
Publié : 18 janvier 2012

Factory - La loi des rendements marginaux décroissants

Un jeu pour la classe

Un jeu pour la classe permettant de faire découvrir aux élèves par la mise en situation la loi des rendements marginaux décroissants.

Loi des rendements marginaux décroissants (définition) : lorsque l’on augmente la quantité d’un facteur (l’autre restant fixe) on constate que la productivité marginale augmente dans un premier temps puis diminue dans un second temps (phase de rendements marginaux décroissants)

Matériel nécessaire au jeu : 5 ou 6 perforatrices (ou des agrafeuses), des feuilles de papier de 5cm sur 5cm, un vidéoprojecteur et un tableur.

Déroulement du jeu : la classe est divisée en ateliers (un atelier = groupes de 5 ou 6 élèves), les élèves sont le facteur travail, la perforatrice ou l’agrafeuse le capital fixe (qui n’augmentera pas pendant le jeu), les feuilles de papier le capital circulant. Chaque atelier dispose d’une perforatrice (ou agrafeuse) et doit pendant un cycle de production (20 secondes) "produire" (plier puis perforer le papier) le plus possible de "biens". Plusieurs cycles de production se succèdent et à chaque nouveau cycle le nombre de travailleurs (élèves) augmente.
Les résultats sont enregistrés dans le tableur (voir PJ) qui génère automatiquement les représentations graphiques.
Ce travail peut aussi être fait sans ordinateur (voir PJ) avec le tableau suivant :

Nombre de travailleurs 1 2 3 4 5 6
Nombre de biens produits
Productivité marginale du facteur travail

Voici les résultats d’un groupe d’élèves (1°ES2 - Lycée Pape Clément 2011)

Nombre de travailleurs 1 2 3 4 5 6
Nombre de biens produits 7 11 18 16 13 9
Productivité marginale du facteur travail 4 7 -2 -3 -4

Représentation graphique

Bilan de l’activité : lorsque l’on augmente le nombre de travailleurs (d’élèves), la production augmente dans un premier temps notamment lorsque les élèves mettent en œuvre des stratégies consistant à diviser et organiser le travail (notions que l’on peut évoquer à cette occasion). Cependant, une seule perforatrice (ou agrafeuse) par atelier devient gênant lorsque le nombre de travailleurs continue d’augmenter. L’atelier devient désorganisé, les travailleurs se gênent, la production finit par diminuer. Les rendements marginaux du facteur travail sont bien décroissants au delà d’un certain seuil et même négatifs au delà d’un seuil qu’il n’est pas économiquement intéressant de dépasser.

Documents joints